Colette Dumais, Naturopathe, N.D., B.Éd.

Compléments alimentaires

Que ton aliment soit ton remède et ton remède ton aliment.

Ail

L'ail est un produit peu dispendieux, à multiples usages médicinaux et culinaires, disponible partout et en toutes saisons. On devrait retrouver de l'ail dans tous les foyers. Les oignons qui sont de la même famille ont plusieurs propriétés semblables à celles de l'ail. 

Histoire

L'ail est un bulbe originaire d'Asie centrale. Il est utilisé depuis plus de 6 000 ans. Sa valeur médicinale est connue depuis des millénaires des Chinois, des Égyptiens et des Grecques. L'armée russe l'utilisait lors des 2 dernières guerres mondiales. C'est la venue de la pénicilline qui le fait sombrer dans l'oubli. La Chine et l'Espagne en sont de grands producteurs.

Composition 

On croit que son principal ingrédient médicinal est le souffre. Il est responsable de cette odeur caractéristique libérée lorsqu'il est coupé. Cette odeur irritante a une action protectrice pour la plante. 

Actuellement, on connaît plus de 200 substances contenues dans l'ail. Il semble que ce ne soit que la pointe de l'iceberg. La valeur de l'ail tient plus à la grande variété de ses composés qu'à la valeur d'une substance en particulier comme l'allicine.

Substances contenues dans l'ail :

Adénosine 

  • éclaircit le sang 
  • décontracte les muscles lisses 
  • favorise la dilatation des vaisseaux. 

Allicine 

  • substance instable, sa présence ne détermine pas la valeur d'un supplément d'ail. 

Ajoène 

  • une substance anticoagulante et efficace pour combattre 2 types de levures (Candida albicans et Aspergillus Niger) 
  • des recherches ont démontré sa valeur pour aider à combattre le cancer. 

Pectine 

  • réduit le taux de cholestérol 

S-Allyl-Cystine 

  • abaisse le taux des LDL ou mauvais cholestérol 

Diallyl Trisulfide 

  • améliore les fonctions du foie et a des propriétés antibactériennes et antifongiques. 

L'ail est : 

  • antibactérien
  • antiviral
  • antifongique 
  • antiparasitaire 
  • anti-tumoral 
  • antioxydant 

L'ail peut : 

  • abaisser le taux de cholestérol sanguin et les LDL 
  • diminuer la pression sanguine 
  • abaisser le taux de triglycérides 
  • augmenter le taux des HDL 
  • accroître le taux d'insuline 
  • stimuler le système immunitaire 
  • fluidifier le sang 
  • liquéfier les mucosités 

L'ail est bénéfique dans les cas suivants :

  • Acné, affections respiratoires, antioxydant, athérosclérose, arthrite, athérosclérose, cancer, Candida albicans, coagulation du sang, diabète, diarrhée, eczéma, empoisonnement aux métaux lourds, grippe, hémorroïdes, hypertension, maladies infectieuses, radicaux libres, rhume, etc. 

Sous quelles formes ? 

  • Les Chinois le font rôtir au four.
  • Les Coréens le font mariner, la fermentation l'enrichit en enzymes. 
  • Les Japonais le consomment vieilli. La compagnie pharmaceutique japonaise Wakunaga cultive et produit un extrait d'ail vieilli (marque de commerce Kyolic) vendu dans une centaine de pays. 
  • On peut aussi le manger cru et l'utiliser avantageusement sous plusieurs autres formes : 
    • bains, capsules, cataplasmes, compresses froides, comprimés, décoction, douche, emplâtres, essence, extrait froid, fomentation, friction, huile, infusion, jus, lavement, liniment, liqueur, onguent, poudre, salade, tartines, suppositoire, sirop, tampon, teinture, thé, vin, vinaigre, etc. 

Applications internes contre-indications 

L'ail cru : 

  • est contre-indiqué aux personnes prenant des médicaments pour éclaircir le sang. 
  • a des effets hypoglycémiants (provoque une baisse de sucre). 
  • peut causer des troubles digestifs chez certains. 
  • peut causer des allergies. 

Applications externes

L'ail cru : 

  • Un petit pourcentage de la population réagit mal à l'application de l'ail directement sur la peau.