Colette Dumais, Naturopathe, N.D., B.Éd.

Problèmes de santé    amandes

Fatigue et taux de sucre

Vous avez de la difficulté à faire vos journées, vous manquez d’entrain, vous ne vous reconnaissez plus : irritable, anxieux(se), manque de concentration, etc. Pour accomplir tout travail, notre corps a besoin de carburant. Le combustible employé est le sucre ou glucose. Il est fabriqué à partir des aliments lors de la digestion. Il se rend par le sang jusqu’aux cellules. Il nourrit celles-ci et il leurs donne l’énergie nécessaire pour qu’elles puissent faire leur travail.

Le système nerveux est très dépendant de l’apport en glucose. Par exemple, le cerveau qui ne peut le stocker en a besoin de minute en minute pour accomplir toutes ses fonctions.

Le niveau de sucre dans le sang doit avoir un niveau convenable pour que s’accomplisse harmonieusement la tâche à réaliser. Au cours de la journée le taux de sucre varie mais toujours à l'intérieur de certaines limites.

Chez certaines personnes le niveau de sucre descend plus bas que les limites normales. Cette trop grande fluctuation du taux de sucre va affamer les cellules  particulièrement celles du cerveau. Une panoplie de symptômes physiques et émotionnels va se faire sentir, ils sont reliés avec l’heure et le genre d’alimentation ou de produits (cigarette, café, alcool...) absorbés.

Symptômes physiques 

Symptômes émotionnels  

fatigue agressivité 
maux de tête frilosité
palpitations fatigue
courbatures irritabilité
crampes musculaires nervosité
tremblements et convulsions sautes d’humeur
vertiges et étourdissements crises de larmes
évanouissements trous de mémoire
vision brouillée anxiété
impression de manque d’air peurs irraisonnées
troubles digestifs phobies
manque d'air distraction
faim continuelle indécision
insomnies et cauchemars pensées brumeuses
difficulté à accomplir les tâches physiques ou mentales simples troubles de la perception
etc. manque de concentration, etc.

Si l’hypoglycémie se retrouvait généralement dans les familles où l’on rencontrait des problèmes d’obésité, diabète, alcoolisme et troubles émotifs, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Tout monde peut-être touché et la période propice au développement de ce déséquilibre se situe approximativement dans la trentaine. Cette instabilité prend place graduellement et notre mode de vie n’est pas étranger à cette détérioration de la santé :

  •  stress intense
  •  alimentation inappropriée
  •  consommation exagérée de produits contenant de la caféine, du sucre
  •  consommation régulière de "fast food", d’alcool, de cigarettes
  •  consommation insuffisante de protéines, d’hydrates de carbone non raffinés
  •  saut de repas, etc.

Les symptômes limités et bénins du début vont augmenter et s’amplifier avec le temps. Une période de stress, de travail ou une période de maladie va précipiter l’organisme plus rapidement dans ce genre de malaise.  Le stress est très exigeant sur le plan nutritionnel. Il crée rapidement des carences vitaminiques, minérales, protéiniques, etc., chez plusieurs. Ces éléments sont essentiels au bon fonctionnement de tout le système glandulaire.

Quoi faire ?

  1. Limiter votre consommation de produits vides et nuisibles:  café, thé, chocolat, substitut artificiel de sucre, cigarette et alcool bien entendu.
  2. Limiter la consommation d’aliments contenant du sucre
  3. Rétablir l’équilibre acide-alcalin par un choix judicieux d’aliments et la prise de suppléments vitaminiques et minéraux.
  4. Prendre 5 à 6 petits repas par jour pour maintenir le taux de sucre à un niveau convenable. Il est important de prendre des collations nutritives.
  5. Faire plus d'activité physique, allonger les heures de sommeil.

En résumé, une trop grande baisse du taux de sucre dans le sang peut être est à l’origine de fatigue et beaucoup d’autres troubles physiques et émotionnels. Les facteurs héréditaires jouent un rôle important, mais notre mode de vie inapproprié, notre alimentation dénaturée contribuent à accélérer son déclenchement chez de plus en plus de personnes. Une thérapie nutritionnelle et un retour à mode plus équilibré, vous délivrerons de ces malaises.

Plusieurs autres causes peuvent être à l'origine de fatigue comme les problèmes de thyroïde, le manque de fer, l'intolérance au gluten, le surplus de levures, etc.